Compositeur : Beethoven

90 references

RappelInédits Youra Guller III

Tah 719 - Inédits Youra Guller III

Télécharger

L. van Beethoven: Concerto pour piano n° 4, op. 58
F. Chopin: Concerto pour piano n° 2 en fa mineur, op. 21
(Orchestre National de France, direction D.E. Inghelbrecht) - Enregistrements des 15.V.1958 (Beethoven) et 21.VI.1959 (Chopin)

Après deux CD (Tah 630 et 650), qui connurent un grand succès, Tahra poursuit la publication d’enregistrements inédits de la grande pianiste française Youra Guller : le 4e Concerto de Beethoven et le 2nd concerto de Chopin – deux de ses « spécialités » - lors de concerts captés à Paris en 1958-9 sous la direction de D. Inghelbrecht à la tête de l’Orchestre National de France.

Ce qu'en dit la presse
The Chopin Concerto (21 June 1959) seems to wait for the Larghetto to reveal the pliant mysteries Guller could impart to the melodic line, the ornaments appearing to dissipate into interstellar space. No wonder Martha Argerich insisted Guller return to the recording studios! The flourishes and bold fioritura may imply the school of Isidor Philipp and Alfred Cortot, but her poetry has its unique voice and sculpting. The dark interlude in the nocturnal Larghetto becomes a mighty introspection, with the orchestra's supplying a sounding voice for melancholy ruminations on mortality. The lithe mazurka that constitutes the Allegro vivace brings crisp fire to the concert platform, with Guller's seeming to relish the roulades and shifting metrics that blend with the maverick woodwind or stormy string line that accompanies the eminently vocal execution of the keyboard. The col legno strings delicately ply their trade under a declamatory Guller who maneuvers rubato and inflections of touch with a suave assurance of style.
Highly recommended as a recording of special merit.
Gary Lemco (www.Audaud.com)

Date parution : Avril 2011 - Code barre : 3504129071912

Autres références :

Compositeur : Beethoven, Chopin
Interprète : Inghelbrecht, Guller

RappelLes enregistrements Capitol de Hans Schmidt-Isserstedt

Tah 694/696 - Les enregistrements Capitol de Hans Schmidt-Isserstedt

Télécharger

CD I: W.A. Mozart: Sérénade n° 13, KV 525, "Eine kleine Nachtmusik" - J. Haydn: Symphonie n° 94, "Mit dem Paukenschlag", en sol majeur - F. Schubert: Symphonie n° 5, D 485 - Das NWDR Sinfonie-Orchester - Enregistrements des 7/15.XII.1955)
CD II: L. van Beethoven: Concerto pour piano n° 3 op. 37 en ut mineur (soliste/ V. Yankov) J. Brahms: Symphonie n° 2 en ré majeur op. 73 - Das NWDR Sinfonie-Orchester (Enregistrements des 13/20.IV.1955)
CD III: F. Schubert: Rosamunde, extraits - R. Wagner: Extraits du Ring du Niebelung (Rheingold: Entrée des Dieux au Walhalla - Walküre: Chevauchée des Walkyries - Walküre: Incantation du feu - Siegfried: Les murmures de la forêt (Waldweben) - Götterdämmerung: Voyage de Siegfried sur le Rhin - Götterdämmerung: Marche funèbre) Das NWDR Sinfonie-Orchester (Enregistrements des 7/15.XII.1955)

Après les enregistrements Telefunken de Hans Schmidt-Isserstedt (Tah 698-700), voici une réédition bienvenue : des raretés provenant du fameux label Capitol qui semble avoir complètement disparu. Les mélomanes ont longtemps recherché ces enregistrements de 1955 qui sont enfin disponibles grâce à une méticuleuse restauration.
Ces disques permettent d’admirer le merveilleux jeu des célèbres cordes de l’orchestre de Hambourg conduites par Erich Röhn et Arthur Troester, mais aussi, dans les Murmures de la forêt, le premier clarinettiste Rudolf Irmisch et le flutiste Gerhard Otto.

Date parution : Septembre 2010

Autres références :

Compositeur : Beethoven, Brahms, Haydn, Mozart, Schubert, Wagner
Interprète : Yankov, Schmidt-Isserstedt

RappelInédits Hermann Abendroth

Tah 693 - Inédits Hermann Abendroth

Télécharger

L. van Beethoven: Concerto pour piano n° 4, op. 58 en sol majeur (Rundfunk-Sinfonieorchester Leipzig, piano: Branka Musulin) Enregistrement de studio réalisé le 27.III.1950
P. Tchaïkovski: Concerto pour piano n° 1, op. 23 en si bémol (Rundfunk-Sinfonieorchester Leipzig, piano: Günter Kootz) Enregistrement de studio réalisé le 18.IX.1950

Il y a une dizaine d’années, Hermann Abendroth (« L’autre Furtwängler ») était un chef d’orchestre à la mode mais les modes passent. Une grande édition Tokuma fut réalisée au Japon mais de nombreux enregistrements inédits dorment dans des archives radiophoniques. Nous avons exhumé deux documents intéressants : le 4e concerto de Beethoven avec l’excellente pianiste croate Branka Musulin (élève de Cortot), et le concerto pour piano de Tchaïkovsky. C’est la première fois que nous découvrons Abendroth dans cette œuvre célébrissime.
Plus que jamais, Abendroth (1883-1956) reste un « Grand Seigneur ».

Date parution : Juillet 2010 - Code barre : 3504129069315

Autres références :

Compositeur : Beethoven, Tchaikovsky
Interprète : Kootz, Musulin, Abendroth

In Memoriam Ginette Neveu

Tah 684 - In Memoriam Ginette Neveu

Télécharger

Interview (5.III.1949) - Beethoven : Concerto pour violon (extraits) / Südwestfunk-Orchester, direction Hans Rosbaud (25.IX.1949) - Brahms : Concerto pour violon (extraits) / NWDR-Sinfonieorchester, direction H. Schmidt-Isserstedt (3.V.1948) - Chausson : Poème pour violon et orchestre / New York Phailharmonic, direction Charles Munch (2.I.1949) - Sibelius : Concerto pour violon (extraits) / Philharmonia Orchestra, direction Walter Süsskind (21.XI.1945)

Le 28 octobre 1949, disparaissait, à 30 ans, dans l’accident d’avion des Açores, Ginette Neveu (le boxeur Marcel Cerdan était également dans l’avion) qui se rendait aux USA pour une tournée avec son frère Jean. C’était il y a 60 ans : pour marquer cette tragique disparition nous publions ce CD d’hommage qui comprend des extraits des concertos de Beethoven, Brahms et Sibelius, ainsi que le Poème de Chausson nous ajoutons un document rare : un bref interview de l’artiste.

Date parution : Octobre 2009 - Code barre : 3504129068417

Autres références :

Compositeur : Chausson, Beethoven, Brahms, Sibelius
Interprète : Süsskind, Rosbaud, Munch, Neveu, Schmidt-Isserstedt

Scherchen dirige les 9 symphonies de Beethoven Vol. III

Tah 677 - Scherchen dirige les 9 symphonies de Beethoven Vol. III

Télécharger

CD I : Symphonie n° 9, op. 125 en ré mineur, "Chorale"
Magda Laszlo (soprano) - Hilde Roessl-Majdan (contralto) - Petre Munteanu (ténor) - Richard Standen (basse) - Orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne - Enregistrement réalisé en septembre 1953

Herman Scherchen découvrit l’univers de Beethoven à l’âge de 14 ans. Au même titre que Bach, Mahler ou Schoenberg, ce compositeur aura été un compagnon de route au long de sa carrière. Il interpréta ses symphonies plus de 235 fois. De 1951 à 1954 il les enregistra en mono pour la firme américaine Westminster, soit à Vienne avec l’Orchestre de l’Opéra et l’Orchestre Symphonique, soit à Londres avec l’excellent orchestre de Beecham, le Royal Philharmonic Orchestra.
Ce cycle fut publié au Japon en 1999 mais dans des conditions pas totalement satisfaisantes : en effet, la tonalité de six symphonies n’était pas rigoureusement exacte. Le « sommet » de cet intégrale est représenté par d’incontestables réussites : les Première, Seconde, Septième (magistrale), Huitième et Neuvième.
Même si sa version de l’Eroica est quelque peu en deçà de cette conception colossale, certains passages sont superbes (coda du premier mouvement, scherzo).

Ce qu'en dit la presse
(...) dans les années 1950, spirituel était synonyme de Furtwängler, et Scherchen navigue aux antipodes. Mais, avec le recul, c'est au contraire l'esprit seul qui nous emporte à travers ces cinq heures et demie de pure exaltation. (...) Un sublime sans larmes, même dans l'Adagio de la 9e. Le plaisir violent qu'on en éprouve refuse la contemplation. Sans cesse provoquée, l'oreille agit. Et cette action vaut de l'or. (Diapason, Ivan A. Alexandre)

Note : DIAPASON D'OR

Date parution : Aout 2009 - Code barre : 3504129067717

Autres références :

Compositeur : Beethoven
Interprète : Laszlo, Munteanu, Roessl-Majdan, Standen, Scherchen

Scherchen dirige les 9 Symphonies de Beethoven - Vol. I

Tah 673/674 - Scherchen dirige les 9 Symphonies de Beethoven - Vol. I

Télécharger

CD I : Symphonie n° 1, op. 21 en ut majeur (Orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne - VI.1954) - Symphonie n° 3, op. 55 en mi bémol majeur, Eroica (Orchestre Symphonique de Vienne - I.1951)
CD II : Symphonie n° 2, op. 36 en ré majeur - Symphonie n° 4, op. 60 en si bémol majeur (Royal Philharmonic Orchestra - IX.1954)

Herman Scherchen découvrit l’univers de Beethoven à l’âge de 14 ans. Au même titre que Bach, Mahler ou Schoenberg, ce compositeur aura été un compagnon de route au long de sa carrière. Il interpréta ses symphonies plus de 235 fois. De 1951 à 1954 il les enregistra en mono pour la firme américaine Westminster, soit à Vienne avec l’Orchestre de l’Opéra et l’Orchestre Symphonique, soit à Londres avec l’excellent orchestre de Beecham, le Royal Philharmonic Orchestra.
Ce cycle fut publié au Japon en 1999 mais dans des conditions pas totalement satisfaisantes : en effet, la tonalité de six symphonies n’était pas rigoureusement exacte. Le « sommet » de cet intégrale est représenté par d’incontestables réussites : les Première, Seconde, Septième (magistrale), Huitième et Neuvième.
Même si sa version de l’Eroica est quelque peu en deçà de cette conception colossale, certains passages sont superbes (coda du premier mouvement, scherzo).

Ce qu'en dit la presse
Chaque nouvelle écoute le confirme, le Beethoven de Scherchen est une expérience sans exempple ni postérité, une nourriture complète allégée de toute sucrerie, une action de grâces, un combat.

Note : DIAPASON D'OR

Date parution : Aout 2009 - Code barre : 3504129067311

Autres références :

Compositeur : Beethoven
Interprète : Scherchen

Scherchen dirige les 9 Symphonies de Beethoven Vol. II

Tah 675/676 - Scherchen dirige les 9 Symphonies de Beethoven Vol. II

CD I : Symphonie n° 5, op. 67 en ut mineur (Royal Philhjarmonic Orchestra - IX.1954) - Symphonie n° 6, op. 68 en fa majeur, "Pastorale" (Orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne - VII.1951)
CD II : Symphonie n° 7, op. 92 en la majeur (Orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne (VII.1951) - Symphonie n° 8, op. 93 en fa majeur (Royal Philharmonic Orchestra - IX.1954)

Herman Scherchen découvrit l’univers de Beethoven à l’âge de 14 ans. Au même titre que Bach, Mahler ou Schoenberg, ce compositeur aura été un compagnon de route au long de sa carrière. Il interpréta ses symphonies plus de 235 fois. De 1951 à 1954 il les enregistra en mono pour la firme américaine Westminster, soit à Vienne avec l’Orchestre de l’Opéra et l’Orchestre Symphonique, soit à Londres avec l’excellent orchestre de Beecham, le Royal Philharmonic Orchestra.
Ce cycle fut publié au Japon en 1999 mais dans des conditions pas totalement satisfaisantes : en effet, la tonalité de six symphonies n’était pas rigoureusement exacte. Le « sommet » de cet intégrale est représenté par d’incontestables réussites : les Première, Seconde, Septième (magistrale), Huitième et Neuvième.
Même si sa version de l’Eroica est quelque peu en deçà de cette conception colossale, certains passages sont superbes (coda du premier mouvement, scherzo).

Ce qu'en dit la presse
Question tempo, il est vrai que Scherchen favorise la vitesse (...). Le tempo résulte de la passion propre à chaque mouvement et assure la tension vitale, rien d'autre. C'est pourquoi, à la différence de presque tous ses contemporains, (...) Scherchen tombe si souvent d'accord avec les indications métronomiques publiées par le compositeur en 1817.

Note : DIAPASON D'OR

Date parution : Aout 2009 - Code barre : 3504129067519

Autres références :

Compositeur : Beethoven
Interprète : Scherchen

RappelEduard van Beinum & Concertgebouw Orkest

Tah 672 - Eduard van Beinum & Concertgebouw Orkest

Ludwig van Beethoven : Concerto pour piano n° 5, l’Empereur, op. 73 - Enregistrement public du 15.X.1952
Robert Schumann : Concerto pour piano en la mineur, op. 64
Enregistrement public du 15.XI.1956
Soliste: Myra Hess - Direction : Eduard van Beinum
Enregistrements inédits
Le livret comporte la discographie complète de van Beinum.

C’est le 3e album que nous dédions au chef hollandais Eduard van Beinum, successeur du légendaire Mengelberg à la tête du prestigieux Concertgebouw d’Amsterdam, et disparu à 59 ans le 13 avril 1959.
Ce disque comporte deux archives inédites : le Concerto l’Empereur de Beethoven et le Concerto de Schumann, la soliste étant l’excellente pianiste anglaise Myra Hess. Ces œuvres étant absentes de la discographie officielle de van Beinum, leur impact est évident.

Date parution : Juin 2009 - Code barre : 3504129067212

Autres références :

Compositeur : Beethoven, Schumann
Interprète : Hess, Beinum

RappelL'Orchestre National de France

Tah 668/669 - L'Orchestre National de France

CD I : Beethoven : Symphonie n° 3, Eroica, op. 67 en ut mineur - Direction Rafael Kubelik - 29.II.1956 - Mahler : Lieder eines fahrenden Gesellen - Eugenia Zareska, mezzo-soprano, direction Carl Schuricht - 20.II.1958
CD II : Mozart : Concerto pour violon n° 5, KV 219, "Turc" en la majeur - Soliste Christian Ferras - Direction Carl Schuricht - 3.II.1955 - Brahms : Symphonie n° 1, op. 68 en ut mineur - Direction Leopold Stokowski - 13.V.1958
ORCHESTRE NATIONAL DE FRANCE
Tous ces enregistrements ont été réalisés lors de concerts au Théâtre des Champs Elysées de Paris

L’Orchestre National de France vit le jour le 18 février 1934, D.E. Inghelbrecht dirigeant à cette occasion un programme marathon. Au cours de son histoire, il verra se succéder un grand nombre de directeurs musicaux (Roger Desormière, Eugène Bigot, Manuel Rosenthal, Maurice Le Roux, Jean Martinon, Lorin Maazel, Sergiu Celibidache, Kurt Masur, etc.). D’autre part, une politique de chefs invités fut rapidement mise sur pied (Klemperer, Schuricht, Walter, Horenstein, Argenta, Jochum, Bernstein, etc.).
Les archives publiées dans cet album permettent de découvrir de rares enregistrements en public : une Eroica par Kubelik, une Première de Brahms par Stokovski, etc. D’autres structures dédiées à cet orchestre verront le jour prochainement.

Date parution : Mars 2009 - Code barre : 3504129066819

Autres références :

Compositeur : Beethoven, Brahms, Mahler, Mozart
Interprète : Ferras, Kubelik, Stokowski, Zareska, Schuricht

Carl Schuricht à Hambourg

Tah 664 - Carl Schuricht à Hambourg

Télécharger

Ludwig van Beethoven : Symphonie n° 7, en la majeur - Enregistrement réalisé à la Musikhalle le 15.IV.1957 - Johannes Brahms : Symphonie n° 4, en mi mineur - Enregistrement réalisé à la Musikhalle le 07.VIII.1958 - NDWR Sinfonieorchester, direction Carl Schuricht

La relation entre Schuricht et l'orchestre de la NDR de Hambourg et son chef Hans Schmidt-Isserstedt fut toujours empreinte d’une grande amitié et d’une estime réciproque, le point culminant de leur collaboration ayant été l’exécution de la Missa Solemnis au Festival de Montreux en septembre 1957. Schuricht fur invité à dix reprises à Hambourg, en particulier en 1957 et 1958, où il interpréta la 7e de Beethoven (l’un de ses chevaux de bataille) et la 4e de Brahms. Ces enregistrements sont inédits.

Date parution : Fevrier 2009 - Code barre : 3504129066413

Autres références :

Compositeur : Beethoven, Brahms
Interprète : Schuricht

English
Tahra