Compositeur : Mahler

20 references

NouveautéKathleen Ferrier in memoriam

Tah 725 - Kathleen Ferrier in memoriam

Télécharger

[1] MAHLER: Das Lied von der Erde (der Einsame im Herbst) - [2] MAHLER: Das Lied von der Erde (von der Schönheit) - Wiener Philharmoniker, Direction : Bruno Walter (Salzburg, 21.VIII.1949)

[3] BACH : « Erbarme dich, mein Gott » (Passion selon Saint Matthieu) - Wiener Sinfoniker, Direction : Herbert von Karajan (9.VI.1950)

[4] HAENDEL : « Where ‘er you walk » (Semele)
[5] HAENDEL : « Like as the love-lorn turtle » (Atalanta) - [6] GLUCK : « Ah diletta Euridice » (Orphée et Eurydice) - Piano : Giorgio Favaretto (Milan, 6.II.1951)

[7] MAHLER: Das Lied von der Erde (Der Abschied)
Wiener Philharmoniker, Direction : Bruno Walter (17.V.1952)
[8] INTERVIEW : Août 1949

La mort prématurée de Kathleen Ferrier, le 8 octobre 1953 à l’âge de 41 ans, surprit tout le monde car, en raison de la conspiration du silence dont elle avait entouré sa maladie, le public n’avait pas été préparé à cette issue fatale. Pour commémorer le centenaire de sa naissance, nous publions des extraits du Chant de la terre capté au Festival de Salzbourg 1949 avec la Philharmonie de Vienne dirigée par Bruno Walter, ainsi qu’ne interview qui est un document rarissime.

Date parution : Avril 2012 - Code barre : 3504129072513

Autres références :

Compositeur : Gluck, Bach, Haendel, Mahler
Interprète : Favaretto, Ferrier, Karajan, Sabata, Walter

Paul Paray "Live" à Detroit

Tah 721/722 - Paul Paray "Live" à Detroit

Télécharger

CD I
BEETHOVEN : Concerto pour piano n° 2, op. 19
Soliste : Glenn Gould (13.XII.1960)
MENDELSSOHN : Concerto pour violon
Soliste : Arnold Steinhardt (12.XI.1959)
CD II
MAHLER : Symphonie n° 5 (12.XI.1959)
Detroit Symphony Orchestra

Au cours de sa longue carrière, Paul Paray (1886-1979) dirigea de nombreux orchestres américains (dès juillet 1939 à New-York), en particulier celui de Detroit dont il fut le directeur musical de 1951 à 1962. Il donnera plus de 240 concerts à « Motor City » et plus de 110 lors de tournées. L’intérêt de ces trois documents sonores captés en public en 1959-1960, réside dans le fait que la firme discographique Mercury ne réalisa aucun enregistrement commercial de ces œuvres sous la direction de Paray. Il est en particulier très intéressant de découvrir sa vision de la célèbre cinquième symphonie de Mahler et de son fameux adagietto.

Note : Not for sale in the USA

Date parution : Novembre 2011 - Code barre : 3504129072117

Autres références :

Compositeur : Beethoven, Mahler, Mendelssohn
Interprète : Gould, Paray, Steinhardt

Mahler par Scherchen

Tah 716/718 - Mahler par Scherchen

Télécharger

CD I: Symphonie n° 1, "Titan" (Royal Philharmonic Orchestra - IX.1954)
CD II: Symphonie n° 5 (Orchestre de l'Opéra de Vienne - VII.1953)
CD III: Symphonie n° 7, "Chant de la nuit" (Orchestre de l'Opéra de Vienne - VII.1953)

Si Hermann Scherchen fut baptisé « Pionnier de l’avant-garde », limiter son activité à ce domaine est très réducteur car au moins trois importants compositeurs furent ses compagnons de route : Bach, Schoenberg et Mahler, dont il interpréta les œuvres durant 54 ans depuis le premier concert à Berlin (Cinquième le 4 février 1914), jusqu’à l’ultime à Bremen (de nouveau la Cinquième, le 9 mai 1966).
Il aura joué toutes les symphonies dans le monde entier, totalisant 89 interprétations, la primauté revenant à la Cinquième (22 fois).

Date parution : Mars 2011 - Code barre : 3504129071615

Autres références :

Compositeur : Mahler
Interprète : Scherchen

Inédits Paul van Kempen

Tah 714/715 - Inédits Paul van Kempen

Télécharger

CD I: J. Brahms: Concerto pour piano n° 2, en si bémol majeur - Orchestre National de France, Wilhelm Kempff (piano) - Enregistrement public au Festival de Besançon le 1.IX.1955 - P. Tchaïkovski: Roméo et Juliette, ouverture fantaisie - Concertgebouworkest (17 & 18.VII.1951)
CD II: G. Mahler: Symphonie n° 1, Titan, en ré majeur - Orchestra di Torino della RAI - Enregistrement public réalisé le 20.V.1955

Dans son pays natal, la Hollande, on se souvient avant tout de « l’affaire van Kempen », une manifestation contre son rôle prétendument compromettant durant la seconde guerre mondiale. Sa discographie é était déterminée par les compagnies commerciales : ainsi, le jeune label Philips mit sur pied un catalogue standard. Si les enregistrements DGG des concertos de Beethoven avec Kempff et la Philharmonie de Berlin sont célèbres, il existe d’importantes lacunes dans sa discographie, en particulier pour ce qui concerne Mahler et Brahms. C’est pourquoi la première Symphonie de Mahler avec l’Orchestre de la RAI de Turin est un ajout bienvenu et un document unique, de même le second concerto de Brahms avec Kempff, capté au festival de Besançon, dans une interprétation captivante.

Note : Livret par l’historien Niek Nelissen, qui a aussi écrit une biographie consacrée au chef d’orchestre hollandais Willem van Otterloo.

Date parution : Octobre 2010 - Code barre : 3504129071417

Autres références :

Compositeur : Bruckner, Mahler, Tchaikovsky
Interprète : Kempff, Kempen

RappelArchives Westminster - Scherchen - Vol. VI

West 3011/12 - Archives Westminster - Scherchen - Vol. VI

CD I : Mahler: Kindertotenlieder - Lieder eines fahrenden Gesellen (Lucretia West, contralto - Orchestre de l'Opéra de Vienne - enregistrement de juin 1958) - Liszt : Rapsodies Hongroises nos. 1 & 2
CD II : Liszt : Rapsodies Hongroises nos. 3 à 6 - Royal Philharmonic Orchestra - enregistrement de septembre 1954 - Saint-Saëns : le Carnaval des Animaux, fantaisie zoologique - Récitant : Gary Moore - Josef et Grete Dichler, piano - Orchestre de l'Opéra de Vienne (enregistrement des 20 & 21.V.1957)

Ce sixième et dernier volume de l'édition Scherchen Westminster sous licence DGG, ne comporte que des enregistrements réalisés entre 1954 et 1958 et jamais publiés en CD à ce jour : Mahler (Kindertotenlieder et Lieder eines Fahrenden Gesellen avec Lucretia West), Liszt (les six rapsodies hongroises avec le Royal Philharmonic) et Saint-Saëns (le Carnaval des animaux, l'originalité de cet enregistrement résidant dans le fait que Westminster capta dans un zoo de New York les cris caractéristiques des animaux).

Ce qu'en dit la presse
Mahler's music has always been a constant presence in Scherchen programming, and this CD witnesses Scherchen interest in his music. The German conductor gives a sharp and exasperated rendering of the Kindertotenlieder. Unfortunatelly the alto Lucretia West is not at the same level, and her singing is far from being perfect. Liszt Hungarian Rapsodies are well performed, with bright sonorities by a responsive orchestra. Scherchen choses to perform Saint-Saens Carnival of the Animals interpolating almost useless texts in between the musical pieces and making hear the true sounds of the animals described by the music. Neverthless this, Scherchen conducting is energetic and precise. (pour l'article entier, voir la revue italienne www.operaclick.com)

Date parution : Avril 2009 - Code barre : 3504129301118

Autres références :

Compositeur : Liszt, Mahler, Saint-Saëns
Interprète : Dichler, Moore, West, Scherchen

RappelL'Orchestre National de France

Tah 668/669 - L'Orchestre National de France

CD I : Beethoven : Symphonie n° 3, Eroica, op. 67 en ut mineur - Direction Rafael Kubelik - 29.II.1956 - Mahler : Lieder eines fahrenden Gesellen - Eugenia Zareska, mezzo-soprano, direction Carl Schuricht - 20.II.1958
CD II : Mozart : Concerto pour violon n° 5, KV 219, "Turc" en la majeur - Soliste Christian Ferras - Direction Carl Schuricht - 3.II.1955 - Brahms : Symphonie n° 1, op. 68 en ut mineur - Direction Leopold Stokowski - 13.V.1958
ORCHESTRE NATIONAL DE FRANCE
Tous ces enregistrements ont été réalisés lors de concerts au Théâtre des Champs Elysées de Paris

L’Orchestre National de France vit le jour le 18 février 1934, D.E. Inghelbrecht dirigeant à cette occasion un programme marathon. Au cours de son histoire, il verra se succéder un grand nombre de directeurs musicaux (Roger Desormière, Eugène Bigot, Manuel Rosenthal, Maurice Le Roux, Jean Martinon, Lorin Maazel, Sergiu Celibidache, Kurt Masur, etc.). D’autre part, une politique de chefs invités fut rapidement mise sur pied (Klemperer, Schuricht, Walter, Horenstein, Argenta, Jochum, Bernstein, etc.).
Les archives publiées dans cet album permettent de découvrir de rares enregistrements en public : une Eroica par Kubelik, une Première de Brahms par Stokovski, etc. D’autres structures dédiées à cet orchestre verront le jour prochainement.

Date parution : Mars 2009 - Code barre : 3504129066819

Autres références :

Compositeur : Beethoven, Brahms, Mahler, Mozart
Interprète : Ferras, Kubelik, Stokowski, Zareska, Schuricht

RappelLes Grands Interprères : Hans Rosbaud

Tah 657/658 - Les Grands Interprères : Hans Rosbaud

CD I : Gustav Mahler : Symphonie n° 1, Titan - Berliner Philharmonisches Orchester - Enregistrement réalisé le 8.XI.1954 dans la Hochschule für Musik
CD II : Gustav Mahler : Das Lied von der Erde - Solistes : Grace Hoffman et Ernst Haefliger - Kölner Rundfunk-Sinfonieorchester (18.IV.1955)

Dans la mémoire des mélomanes, l’autrichien Hans Rosbaud (1895-1962) est resté fameux pour sa lecture des opéras mozartiens (principalement au festival d’Aix-en-Provence de 1948 à 1959) et des œuvres de ses contemporains Hindemith, Schoenberg, Bartok et Stravinsky.
S’il donna également de mémorables interprétations d’œuvres françaises (Turangalila Symphonie de Messiaen en 1951), Mahler eut souvent l’honneur de ses programmes comme en témoignent les deux enregistrements publiés : la Symphonie Titan avec la Philharmonie de Berlin en novembre 1954 et le Chant de la terre capté à Cologne en avril 1955.

Date parution : Aout 2008 - Code barre : 3504129065713

Autres références :

Compositeur : Mahler
Interprète : Rosbaud

Archives Gustav Mahler inédites

Tah 642-644 - Archives Gustav Mahler inédites

CD I : Symphonie n° 1 (Staatskapelle de Dresde, Direction J. Keilberth) 4.II.1950
CD II : Symphonie n° 2 (NWDR Sinfonieorchester, Direction Hans Schmidt-Isserstedt, solistes : Oda Balsborg et Sieglinde Wagner) 12.XI.1956
CD III : Symphonie n° 4 (Städtisches Opernhaus- und Museumsorchester, direction Bruno Walter, soliste : Annelies Kupper) 4.IX.1950

L’un des traits essentiels de la création mahlérienne réside dans le fait que le catalogue de ses œuvres ne comprend que des Lieder et des symphonies. Ce fait apparemment fortuit, est d’une importance capitale car c’est en effet la source vivifiante du lied qui a alimenté chez lui le fleuve symphonique et conditionné son évolution, tout au moins dans les quatre premières symphonies.
Les trois enregistrements publiés dans cet album, issus d’archives allemandes (Keilberth à Dresden, Schmidt-Isserstedt à Hambourg et Walter à Frankfurt) en seront l'illustration.

Date parution : Aout 2007 - Code barre : 3504129064211

Autres références :

Compositeur : Mahler
Interprète : Balsborg, Keilberth, Kupper, Schmidt-Isserstedt, Walter

Inédits Bruno Walter

Tah 620/621 - Inédits Bruno Walter

CD I : Mozart: Symphonie n° 40 (Orchestre de la RAI Roma - 19.IV.1952) - Beethoven: Symphonie n° 7 (Orchestre de la RAI Roma - 18.V.1954) - CD II: Mahler : Symphonie n° 4 (Soliste: Carla Schlean - Orchestre de la RAI Roma - 19.IV.1952)

L'activité de Bruno Walter en Italie n'est pas très importante, se limitant à 35 concerts et 9 soirées d'opéra, et s'échelonne de 1911 à 1956.
La RAI de Rome enregistra quelques concerts en 1952 et 1954 dont sont extraits ces 3 enregistrements, jamais publiés à ce jour.

Note : Disponible en téléchargement sur i-tunes

Date parution : Fevrier 2007 - Code barre : 3504129062019

Autres références :

Compositeur : Beethoven, Mahler, Mozart
Interprète : Walter

Inédits Eduard van Beinum

Tah 614/615 - Inédits Eduard van Beinum

Bruckner : Symphonie n° 8 (Enregistrement Live NRU du 21.IV.1955 [Pyral]) - Mahler : Symphonie n° 6 (Enregistrement Live du 7.XII.1955) - Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam
L'intérêt essentiel de cet album réside dans la 6ème symphonie de Mahler. Cet enregistrement public est le seul document sonore connu avec Eduard van Beinum, c'est aussi la seule fois où il interpréta cette oeuvre. Quant à la 8ème symphonie de Bruckner, elle est quasiment contemporaine de l'enregistrement officiel que Philips réalisa en juin 1955. Dans les deux cas, l'orchestre est le fameux Concertgebouw d'Amsterdam, van Beinum ayant succédé au légendaire Mengelberg qui présida aux destinées de l'orchestre pendant cinquante ans et en fit un orchestre de niveau mondial, riche d'une tradition mahlérienne.

Note : Disponible en téléchargement sur i-tunes

Date parution : Septembre 2006 - Code barre : 3504129061418

Autres références :

Compositeur : Bruckner, Mahler
Interprète : Beinum

English
Tahra