Compositeur : Bruckner

22 references

Inédits Paul van Kempen

Tah 714/715 - Inédits Paul van Kempen

Télécharger

CD I: J. Brahms: Concerto pour piano n° 2, en si bémol majeur - Orchestre National de France, Wilhelm Kempff (piano) - Enregistrement public au Festival de Besançon le 1.IX.1955 - P. Tchaïkovski: Roméo et Juliette, ouverture fantaisie - Concertgebouworkest (17 & 18.VII.1951)
CD II: G. Mahler: Symphonie n° 1, Titan, en ré majeur - Orchestra di Torino della RAI - Enregistrement public réalisé le 20.V.1955

Dans son pays natal, la Hollande, on se souvient avant tout de « l’affaire van Kempen », une manifestation contre son rôle prétendument compromettant durant la seconde guerre mondiale. Sa discographie é était déterminée par les compagnies commerciales : ainsi, le jeune label Philips mit sur pied un catalogue standard. Si les enregistrements DGG des concertos de Beethoven avec Kempff et la Philharmonie de Berlin sont célèbres, il existe d’importantes lacunes dans sa discographie, en particulier pour ce qui concerne Mahler et Brahms. C’est pourquoi la première Symphonie de Mahler avec l’Orchestre de la RAI de Turin est un ajout bienvenu et un document unique, de même le second concerto de Brahms avec Kempff, capté au festival de Besançon, dans une interprétation captivante.

Note : Livret par l’historien Niek Nelissen, qui a aussi écrit une biographie consacrée au chef d’orchestre hollandais Willem van Otterloo.

Date parution : Octobre 2010 - Code barre : 3504129071417

Autres références :

Compositeur : Bruckner, Mahler, Tchaikovsky
Interprète : Kempff, Kempen

RappelAnton Bruckner : Symphonie n° 5 en si bémol majeur

Tah 661/662 - Anton Bruckner : Symphonie n° 5 en si bémol majeur

CD I : 1er et 2e mouvements
CD II : 3e et 4e mouvements
Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam - Enregistrement public stéréo du 4.XII.1986 sous la direction de Eugen Jochum

Amsterdam, 4 décembre 1986. Eugen Jochum , à 84 ans, dirige son avant-dernier concert à la tête du Concertgebouw d’Amsterdam. Au programme, la Cinquième Symphonie de Bruckner, gigantesque cathédrale sonore et chef d’œuvre du contre-point, qu’il joua 93 fois au cours de sa carrière. La presse écrivit : « Tout est prière, tout est recueillement, tout est état de grâce. Ce concert est le testament musical du gigantesque Eugen Jochum dans une symphonie dans laquelle il fut toujours grand ».
Nous avons publié cet enregistrement pour la première fois en 1997 ; il obtint le Cannes Classical Award au Midem de 1999.

Ce qu'en dit la presse
«Ce que nous vivons ici se passe de commentaire : tout est prière, tout est recueillement, tout est état de grâce... Ce concert est le testament musical du gigantesque Eugen Jochum dans une symphonie dans laquelle il fut toujours grand. Nous sommes ici dans l'univers d'un musicien qui, au bout du chemin, a trouvé sa pierre philosophale, à la fois dans son rapport à ce sommet de la musique de Bruckner mais aussi par rapport à un orchestre qui l'a accompagné tout au long de sa carrière» Christophe Huss (revue Répertoire)

Note : Cannes Classical Award (Midem, 1999)

Remplacé par : Tah 247/248 Cet album est la réédition du Tah 247, publié en 1997 avec la permission des héritiers Jochum et de la Direction du Concertgebouw d’Amsterdam.

Autres références :

Compositeur : Bruckner
Interprète : Jochum

Inédits Eugen Jochum

Tah 638/639 - Inédits Eugen Jochum

CD I: A. Bruckner: Symphonie n° 8 en ut mineur
CD II: Antonin Dvorak: Concerto pour violoncelle et orchestre

Cet enregistrement de la 8ème symphonie de Bruckner est historique. D'autre part, le concerto de Dvorak est le seul enregistrement de cette oeuvre avec Jochum.

Date parution : Mai 2007 - Code barre : 3504129063818

Autres références :

Compositeur : Bruckner, Dvorak
Interprète : Mainardi, Jochum

In Memoriam Hermann Abendroth (1883-1956)

Tah 604/605 - In Memoriam Hermann Abendroth (1883-1956)

Bruckner : Symphonie n° 7 (Sinfonie-Orchester des Berliner Rundfunks - Enregistrement public au Metropol Theater de Berlin, le 19.II.1956) - Tchaikowsky : Suite n° 3 (Thème et Variations) (Sinfonie-Orchester des Leipziger Rundfunks - Enregistrement de Studio réalisé le 20.III.1951) - Tchaikowsky : Symphonie n° 6, Pathétique (Sinfonie-Orchester des Berliner Rundfunks - Enregistrement public réalisé le 28.XI.1950) - Enregistrements inédits
Il y a 50 ans, disparaissait le grand chef d’orchestre Hermann Abendroth que les allemands appellent désormais « l’autre Furtwängler ». Pour célébrer cet anniversaire, nous publions trois enregistrements inédits issus des archives de l’ex-radio d’Allemagne de l’Est : une magnifique 7ème de Bruckner et deux œuvres de Tchaikowsky (un extrait de la 3ème suite et une remarquable version de la Pathétique où le 3ème mouvement est un véritable concerto pour timbales et orchestre !) On y retrouve les principales caractéristiques de l’Art de Abendroth qui nous font goûter aux « délices de l’excès ».

Date parution : Novembre 2006 - Code barre : 3504129060411

Autres références :

Compositeur : Bruckner, Tchaikovsky
Interprète : Abendroth

Inédits Eduard van Beinum

Tah 614/615 - Inédits Eduard van Beinum

Bruckner : Symphonie n° 8 (Enregistrement Live NRU du 21.IV.1955 [Pyral]) - Mahler : Symphonie n° 6 (Enregistrement Live du 7.XII.1955) - Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam
L'intérêt essentiel de cet album réside dans la 6ème symphonie de Mahler. Cet enregistrement public est le seul document sonore connu avec Eduard van Beinum, c'est aussi la seule fois où il interpréta cette oeuvre. Quant à la 8ème symphonie de Bruckner, elle est quasiment contemporaine de l'enregistrement officiel que Philips réalisa en juin 1955. Dans les deux cas, l'orchestre est le fameux Concertgebouw d'Amsterdam, van Beinum ayant succédé au légendaire Mengelberg qui présida aux destinées de l'orchestre pendant cinquante ans et en fit un orchestre de niveau mondial, riche d'une tradition mahlérienne.

Note : Disponible en téléchargement sur i-tunes

Date parution : Septembre 2006 - Code barre : 3504129061418

Autres références :

Compositeur : Bruckner, Mahler
Interprète : Beinum

Inédits Carl Schuricht : Schubert, Bruckner, Brahms

Tah 592/594 - Inédits Carl Schuricht : Schubert, Bruckner, Brahms

Schubert : Symphonie inachevée - Bruckner : Symphonie n° 8 - Brahms : Un requiem allemand (Elisabeth Grümmer, soprano ; Otto Wiener, ténor - NDR Sinfonieorchester - Carl Schuricht
Bien qu'il ait vécu jusqu'à l'âge de 87 ans, Carl Schuricht n'a pas laissé de discographie commerciale pléthorique. Par contre, de très nombreuses archives sonores existent dans diverses radios européennes, principalement allemandes et suisses. C'est le cas des trois enregistrements publiés dans cet album, qui proviennent de la NDR Hambourg et qui sont inédits : Symphonie "Inachevée" de Schubert, Huitième Symphonie de Bruckner et Requiem Allemand de Brahms avec Elisabeth Grümmer et Otto Wiener.

Date parution : Mai 2006 - Code barre : 3504129059217

Autres références :

Compositeur : Brahms, Bruckner, Schubert
Interprète : Schuricht

Archives Bruno Walter : Bruckner, Mahler

Tah 571/572 - Archives Bruno Walter : Bruckner, Mahler

Bruckner : Symphonie n° 9 - New York Philharmonic (27 XII 1953) - Mahler : Symphonie n° 4 en sol majeur - Irmgard Seefried, soprano Wiener Philharmoniker - Bruno Walter (enregistrement : 1950)

Note : Diapason d'Or
Not for sale in the USA

Date parution : Aout 2005 - Code barre : 3504129057114

Autres références :

Compositeur : Bruckner, Mahler
Interprète : Walter

Inédits Hans Schmidt-Isserstedt : Haydn, Paganini, Bruckner

Tah 568/569 - Inédits Hans Schmidt-Isserstedt : Haydn, Paganini, Bruckner

Pachelbel : Canon et Gigue - Haydn : Symphonie n° 103 - Paganini : Concerto pour violon n° 1 - Bruckner : Symphonie n° 9 - Das NWDR Sinfonieorchester - Violon: Christian Ferras - Direction: Hans Schmidt-Isserstedt (Jewelbox)
Bien que ne faisant pas partie des chefs «mythiques» du XXème siècle, Hans Schmidt-Isserstedt reste à re-découvrir. Cet album qui ne comporte que des archives inédites, en sera le moyen. Il dirige ici l'orchestre qu'il créa après la guerre, à la demande des autorités anglaises d'occupation: le NWDR Sinfonieorchester dont il donna le tout premier concert le 1er novembre 1945. A côté de Haydn, nous publions un canon de Pachelbel très «symphonique» et à des années-lumière des baroqueux, un concerto de Paganini avec le regretté virtuose français Christian Ferras et une très belle 9ème de Bruckner.

Date parution : Aout 2005 - Code barre : 3504129056810

Autres références :

Compositeur : Bruckner, Haydn, Paganini
Interprète : Schmidt-Isserstedt

Furtwängler « revisité » : Tchaïkovsky, Bruckner, Schumann

Furt 1099/1100 - Furtwängler « revisité » : Tchaïkovsky, Bruckner, Schumann

CD 1 : Piotr Tchaïkovsky : Symphonie n° 6, « Pathétique » (Berliner Philharmoniker - enregistrement His Master's Voice, 25-27.X.1938) - Anton Bruckner : Symphonie n° 7, Adagio (berliner Philharmoniker - enregistrement Telefunken, 1.IV.1942)
CD 2 : Piotr Tchaïkovsky : Symphonie n° 4 (Wiener Philharmoniker - enregistrement His Master's Voice, 4-16.I.1951) - Robert Schumann : Symphonie n° 4 (Berliner Philharmoniker - enregistrement Deutsche Grammophon, 14.V.1953)

La plupart de ces enregistrements ont été réédités par le passé, dans un son médiocre, ne rendant pas justice au fameux « son Furtwängler ». Etant en outre de plus en plus difficiles à trouver, il nous a semblé intéressant de les remettre à la disposition des mélomanes et des collectionneurs. Un important travail de restauration a essayé de respecter la plénitude du son de l'orchestre de Furtwängler, sans affecter ni graves ni aigus, ni surtout, les harmoniques, retrouvant ainsi la fameuse dynamique du chef allemand, principalement dans la 4ème symphonie de Schumann qui reste l'un des plus célèbres enregistrements du 20ème siècle (ce qui n'empêcha nullement un anti-furtwänglerien d'oser parler du « style paysan » de ce chef !)

Date parution : Avril 2005 - Code barre : 3504129109912

Autres références :

Compositeur : Bruckner, Schumann, Tchaikovsky
Interprète : Furtwängler

Wilhelm Furtwängler à Rome : Bruckner, Symphonie n° 7

Furt 1098 - Wilhelm Furtwängler à Rome : Bruckner, Symphonie n° 7

Anton Bruckner : Symphonie n° 7, en mi mineur (Berliner Philharmoniker, enregistrement du I.V.1951 à l'Auditorium del Foro Italico à Rome - Enregistrement Live réalisé sur acétates

En mai 1951, Furtwängler effectua une tournée en Italie avec la Philharmonie de Berlin : le 1 mai il donnait à Rome un concert comprenant entre autres, la 7e symphonie de Bruckner qui dut enregistrée sur acétates par la Radio Italienne.
Dans une émission de télévision datant de 1989, le grand metteur en scène Lucchino Visconti affirma que ce concert fut pour lui comme un « foudroiement », et que l'écoute de cette symphonie lui donna intuitivement l'idée de ce qui deviendrait l'un de ses chefs-d'oeuvre, le film « Senso » réalisé en 1954, dont la bande sonore était effectivement tirée de cette symphonie.
Nous avons restauré avec soin les acétates originaux de ce concert qui reste très certainement la meilleure interprétation de cette oeuvre par Furtwängler, en tout cas, supérieure au concert de la tournée en Egypte.

Date parution : Mars 2005 - Code barre : 3504129109813

Autres références :

Compositeur : Bruckner
Interprète : Furtwängler

English
Tahra