Compositeur : Bruckner

22 references

L'art de Carl Schuricht : Bruckner, Symphonie n° 7 (1954)

Tah 552 - L'art de Carl Schuricht : Bruckner, Symphonie n° 7 (1954)

Bruckner : Symphonie n° 7 (NWDR Sinfonie-Orchester) + Interview de Carl Schuricht (enregistrements réalisés par F. Schnapp à Hambourg le 4.X.1954)

Carl Schuricht fut un chef d'orchestre possédant un vaste répertoire comportant aussi bien de nombreux opéras que des oeuvres de musique contemporaine. Il fut également un grand défenseur de la musique de Bruckner qu'il enregistra dès l'époque des 78 tours. Cette 7e symphonie provient d'un concert à Hambourg où il dirigea de nombreux concerts dans les années 50 et 60 avec l'orchestre fondé par Hans Schmidt-Isserstedt et dans une prise de son du non moins célèbre Friedrich Schnapp qui fut l'ingénieur du son attitré de Furtwängler pendant la guerre. Nous ajoutons un interview de Schuricht capté le soir de ce concert.

Date parution : Mars 2005 - Code barre : 3504129055219

Autres références :

Compositeur : Bruckner
Interprète : Schuricht

L'art de Paul van Kempen, vol. III

Tah 516/517 - L'art de Paul van Kempen, vol. III

CD 1 : Bruckner : Symphonie n° 4 (Telefunken 1950) - Dvorak : 9ème symphonie, "du Nouveau Monde" (mouvements I et II - enregistrement inédit 1952 - Orchestre de Radio Hilversum
CD 2 : Wagner : Tannhäuser, ouverture - Wagner: Le Vaisseau fantôme, ouverture - Orchestre de la Scala de Milan (Decca 1947) - Livret : Discographie partie II - Les microsillons

Date parution : Septembre 2003 - Code barre : 3504129051617

Autres références :

Compositeur : Bruckner, Dvorak, Wagner
Interprète : Kempen

HERMANN SCHERCHEN : ENREGISTREMENTS « LIVE » INEDITS

Tah 729/730 - HERMANN SCHERCHEN : ENREGISTREMENTS « LIVE » INEDITS

Télécharger

CD 1
SCHUBERT : Rondo pour violon et Orchestre D 438
Lore Spoerri & Radioorchester Beromünster (12.I.1945) - RAVEL : Ma mère l’Oye RIAS-Sinfonieorchester (31.I.1949) - SCHOENBERG : Un Survivant de Varsovie, op. 46 - Hans Olaf Hudemann & Orchester des Landestheaters Darmstadt (20.8.1950) - HAENDEL : Water Music - Orchestra di Roma della RAI (5.I.1957)
CD 2
BEETHOVEN : Der Glorreiche Augenblick op. 136 (texte de Hermann Scherchen) - Fischer-Dieskau, Rialland, Lippmann, Hellmann & Orchestre Radio-Symphonique (4.5.1956) - MOZART : Don Giovanni (extrait) - Danco, Schech, Köth, Traxel, Berry & SO des Bayerischen Rundfunks (6-12.X.1957)
DEBUSSY : Jeux - Nordwestdeutsche Philharmonie Herford (1.II.1960) - BRUCKNER : Symphonie n° 2, scherzo - Toronto SO (14.XII.1965)

En cette année où nous fêtons les 120 ans de sa naissance, nous publions cet album ne comportant que des archives sonores inédites s’échelonnant de 1945 à 1965.
Scherchen (1891-1966) est un cas atypique et certainement unique dans l’histoire de la direction d’orchestre car son activité aura été multiple : avant tout chef d’orchestre mais aussi compositeur, pédagogue, écrivain (il est l’auteur de trois livres dont le premier das Lehrbuch des Dirigierens publié en 1929, fait toujours autorité), éditeur (Ars Viva), philosophe, consultant en acoustique, pionnier de la Radio, il aura sillonné la planète en propageant son leitmotiv : « alles richtig machen, alles hörbar machen » (tout faire avec justesse, tout rendre audible). Ces disques n’ont qu’un but : mettre en relief l’importance de celui que Xenakis appela « un illuminé actif », « une étoile de première grandeur » dans le XXème siècle musical.

Date parution : N/A - Code barre : 3504129072919

Bruckner : 4e Symphonie - Klemperer et le Concertgebouw, concert Amsterdam, 1947

Tah 328 - Bruckner : 4e Symphonie - Klemperer et le Concertgebouw, concert Amsterdam, 1947

Date parution : N/A

Autres références :

Compositeur : Bruckner, Debussy
Interprète :

Bruckner : 7e Symphonie - E. Van Beinum (Decca, 1947)

Tah 252 - Bruckner : 7e Symphonie - E. Van Beinum (Decca, 1947)

Date parution : N/A

Autres références :

Compositeur : Bruckner
Interprète : Beinum

F. Ch. Adler (Bruckner, Mahler)

Tah 239/240 - F. Ch. Adler (Bruckner, Mahler)

Bruckner : Symphonie n° 6 et Mahler : Symphonie n° 1 Symphonique de Vienne - Enregistrement, 1950

Date parution : N/A

Autres références :

Compositeur : Bruckner, Mahler
Interprète : Adler

Hommage à Karl Böhm

Tah 444/446 - Hommage à Karl Böhm

Beethoven : concertos pour piano n° 4 (Musulin) et 5 (Ney); Leonore III; Brahms : symphonie n° 1 ; Bruckner : symphonie n° 7 - RSO Stuttgart, Orchestre Philharmonique de Vienne et RSO Berlin

Ce qu'en dit la presse
« Une 7e de bruckner miraculeuse... pianisme lumineux de Branca Musolin pour un 4e de Beethoven sans ombre et Elly Ney au faite de sa gloire hitlérienne, cravachant un Empereur déjanté à force de violence où tout sent la poudre et le canon.» (Diapason)

Date parution : N/A - Code barre : 3504129044411

Autres références :

Compositeur : Beethoven, Brahms, Bruckner
Interprète : Böhm

Jochum dirige Bruckner - Concertgebouw d'Amsterdam

Tah 440/443 - Jochum dirige Bruckner - Concertgebouw d'Amsterdam

Symphonies n° 4, 5 et 6

Ce qu'en dit la presse
« Coffret enthousiasmant du point de vue de l'impact émotionnel... Trilogie absolument fabuleuse. La 5ème symphonie réellement habitée par le souffle de l'esprit nous transporte littéralement dans un autre univers. La "Romantique" est tout aussi sensationnelle; dès les premières mesures, une superbe lumière céleste s'élève vers les cymes avec une ampleur qui donne le frisson. Dans le finale, Jochum est dans une autre dimension. Ce coffret brucknérien est essentiel à toute discothèque qui se respecte. » (Répertoire)
« Dans une prise de son stéréo superbe de couleurs, ces oeuvres sont génialement habitées et les interprétations sont miraculeuses. La concentration et la souplesse laissent sans voix. » (Classica)
« La version de la 5e symphonie, bénéficiant d'un somptueux Concertgebouw, offre une interprétation d'une intensité lumineuse et d'une indicible grandeur qui renouvelle la réussite de l'enregistrement légendaire réalisé à Ottobeuren en 1964... La 6e symphonie offre une construction d'une parfaite clarté et une rayonnante spiritualité. Dans la Romantique, Jochum exalte les splendeurs d'un Concertgebouw aux couleurs idéales. » (Monde de la musique)
« Durant tout l'adagio, on se demande comment les musiciens font pour ne pas pleurer. Ce que nous vivons ici (5e de Bruckner) se passe de commentaire: nous sommes dans l'univers d'un musicien qui au bout du chemin a trouvé la prière philosophale. Tout est prière, tout est concentration, tout est recueillement, tout est état de grâce, tout est évidence. Ce concert est plus encore que le fameux Live d'Ottobeuren, le testament musical du gigantesque Eugen Jochum dans une symphonie dans laquelle il fut toujours grand. » (Répertoire)
« La Cinquième nous transporte dans un autre univers. La coda du dernier mouvement où l'orchestre se surpasse, proprement transfiguré par cette monumentale ascension céleste, est un moment unique dans toute la discographie brucknérienne. la Romantique bénéficie d'un orchestre superlatif et Jochum réussit la quadrature du cercle brucknérien: recueillement quasi funèbre, convulsions tragiques, voire démoniaques des cuivres, sensualité raffinée du legato, prodigieuse animation rythmique. c'est une référence absolue et même la version de Böhm n'égale pas ces flamboiements mystiques, cette densité harmonique, cette véhémence des déflagrations, cette urgence des crescendi. Nul autre chef ne sait faire surgir les cordes dans des bruissements cosmiques aussi immatériels, libérer la lumière transcendante des cieux d'un abîme d'épouvante, propulser des cuivres gothiques dans des chocs d'une puissance colossale. Qu'un orchestre réussisse ce genre de performance tient du miracle. » (Répertoire)

Note : Recommandé par Classica - Choc du Monde de la Musique - 10 de Répertoire

Date parution : N/A - Code barre : 3504129044015

Autres références :

Compositeur : Bruckner
Interprète : Jochum

KNA et la Philharmonie de Berlin

Tah 417/418 - KNA et la Philharmonie de Berlin

Schubert : Symphonie n° 8 ; Bruckner : Symphonie n° 9 ; Beethoven : Coriolan; Wagner : Parsifal, prélude

Il s'agit d'un concert public de la Philharmonie de Berlin, le 30.I.1950 au Titania Palast. C'est la première fois que Kna retrouvait cet orchestre depuis la guerre. Au programme : Inachevée de Schubert et 9e Bruckner. En complément de programme : le Prélude de Parsifal (enregistrement RRG de mars 1942) et Coriolan également avec le BPO (novembre 1950). En résumé, un programme très "Kna" !

Ce qu'en dit la presse
« La vision théâtrale de l'Inachevée repose sur une forte tension. » (Répertoire)
« Dans la 9e symphonie de Bruckner, l'interprétation dépasse tout ce que l'on a pu entendre en matière de recréation musicale (Furtwängler, Kabasta, Jochum, etc.). Il faudrait citer des dizaines de microclimats, le vibrato de tout l'orchestre porté par la grâce d'un souffle. Il y a surtout ce bonheur fantastique de retrouver une tradition musicale, de s'immerger dans la musique de Bruckner. A découvrir toutes affaires cessantes. » (Classica)

Date parution : N/A - Code barre : 3504129041717

Autres références :

Compositeur : Bruckner, Schubert
Interprète : Knappertsbusch

H. Knappertsbusch dirige Bruckner

Tah 207/208 - H. Knappertsbusch dirige Bruckner

Symphonies n° 8 et 9 (Philharmonie de Berlin, 28.I.1950)

Date parution : N/A - Code barre : 3504129020712

Autres références :

Compositeur : Bruckner
Interprète : Knappertsbusch

English
Tahra